On estime à environ 25 000 le nombre de photographes professionnels en France. Autrement dit, la concurrence est rude et dans ce métier les places sont chères… Mais vous pouvez vous démarquer ! Si devenir photographe professionnel est votre objectif, nous allons vous aider à l’atteindre.

Les étapes à respecter avant de devenir photographe

Vous êtes passionné, vous avez l'étoffe d’un(e) chef(fe) d’entreprise, vous vous sentez prêt à devenir photographe professionnel… Ne vous jetez pas trop vite dans la gueule du loup ! Regardons ensemble les derniers éléments à valider avant de créer votre entreprise.

Etape n°1 | Pour devenir photographe : Maîtrisez la technique photo

Il n’y a pas de secret, pour être un bon photographe, il faut certes avoir un oeil artistique, mais il n’en faut pas moins négliger la technique. Pour être l’un des acteurs du marché, vous devrez savoir vendre vos clichés. Et pour ça, il doivent être de qualité. Voici quelques éléments techniques que vous devrez maîtriser :

  • Avoir un très bon usage du mode manuel de votre appareil photo : vitesse d’obturation, iso, ouverture du diaphragme, balance des blancs, etc.
  • Faire face aux contraintes naturelles : luminosité, contre-jour, contraste, etc.
  • Maîtriser la netteté des images : mise au point, focus peaking/steaking, etc.
  • Connaître les bases de la composition d’une photo : règle des tiers, jouer avec la symétrie, utiliser les lignes de fuite pour guider l'œil, savoir manier la plongée et la contre plongée, etc.
  • Maîtriser un logiciel de retouche dédié à la post-production : Photoshop, Première, Lightroom, etc.

devenir photographe professionnel

Notez que le métier de photographe est un métier qui évolue sans cesse. Au fil du temps, vous adapterez votre propre style à la technique acquise de séance en séance. Vous évoluerez et affinerez vos compétences en matière de traitement d’images, de cadres, de propositions visuelles… En quelques mots, vous allez vous lâcher !

Etape n°2 | Pour devenir photographe : Disposez de matériel photo

Pour devenir photographe, vous devez nécessairement être équipé d’un matériel adapté à votre activité. Notez que cela peut prendre un peu de place. Alors, avant de créer votre entreprise, veillez à vous équiper pour mesurer vos besoins (studio photo ou bureau).
Voici un liste exhaustive des outils dont aurez besoin (ces éléments peuvent varier d’une activité de photographe à une autre) :

  • Un appareil photo réflex, quand même !
  • Des optiques,
  • Un ordinateur performant pour traiter vos images,
  • Un logiciel de traitement d’images avec licence,
  • Une sonde de calibration,
  • Des lumières artificielles (flash, projecteur ou kit d’éclairage studio),
  • Des cartes mémoire (3 à 4 cartes de 64go chacune),
  • Idéalement deux batteries de rechange (surtout si vous souhaitez vous orienter vers la prise de vue vidéo),
  • Un disque dur externe pouvant accueillir l’ensemble de vos séances (d’une durée d’au moins 6 mois),
  • Un trépied,
  • Tous les accessoires nécessaires à votre activité de photographe : fonds de studio, filtre polarisant, station d’alimentation portable, etc.

Etape n°3 | Pour devenir photographe : Maîtrisez la post-production

Vous vous êtes procuré un logiciel de traitement d’images ? Parfait ! Maintenant, il faut savoir s’en servir. Ne vous inquiétez pas, là aussi vous allez évoluer au fil du temps. Rien ne sert de vous former pendant des jours et des jours sur votre logiciel. Le principal est de connaître les bases et d’être à l'aise avec les réglages élémentaires.

Ensuite, et selon vos besoins, n’hésitez pas à consulter des tutoriels disponibles gratuitement sur le web pour optimiser vos performances en matière de traitement d’images. YouTube vous permettra d’apprendre davantage sur la technique de post-production, alors que Pinterest ou Instagram vous donneront de l’inspiration pour vos futurs projets. Le web est une mine d’or, profitez-en !

Etape n°4 | Pour devenir photographe : Pratiquez, pratiquez et encore pratiquez

Rien de tel que la pratique pour évoluer dans le métier de photographe. Nourrissez-vous de ce qui vous entoure, faites appel à votre entourage pour poser devant l’objectif, capturez des clichés d’extérieur, de votre animal de compagnie, de tout ce qui vous inspire et jouez avec la lumière, avec les iso, la vitesse d’obturation… En quelques mots, faites-vous la main sur votre appareil photo et profitez-en pour maîtriser votre logiciel de traitement d’images.

devenir photographe - post-production

Pour aller plus loin et pour garnir votre futur portfolio, vous pouvez, et nous vous le conseillons, offrir des séances. Ainsi, en échange de vos photos, les modèles vous donnent le droit de vous servir de ces clichés pour communiquer.

Etape n°5 | Pour devenir photographe : Créez un portfolio

Maintenant que vous avez exploré toutes (ou presque) les possibilités techniques de votre appareil photo et que vous maîtrisez les rouages de votre logiciel préféré de traitement d’images, il est temps de sélectionner les clichés qui reflètent le plus votre activité, votre univers, votre style et votre œil dans un domaine spécifique.

La création d’un portfolio peut donc très bien se faire avant de lancer votre activité de photographe professionnel. Cela vous permettra d’appuyer vos compétences auprès de vos potentiels clients en montrant ce que vous savez faire. Inutile de vous dire que les images qui doivent figurer dans ce portfolio sont les meilleures ! Gardez donc l’essentiel et orientez votre choix vers des photos qui vont illustrer le domaine que vous décidez de viser (photos de mariage, photos portrait, photo d'entreprise, photos de mode, etc.)

Etape n°6 | Pour devenir photographe : Choisissez votre spécialité

Vous avez déjà sans doute une sensibilité dans un domaine en particulier. Cela ne doit pas vous empêcher de poursuivre votre activité dans des univers très différents. Voyez ça comme une opportunité de vous démarquer et d’apprendre de plus en plus à chaque séance.

devenir photographe - mariage

En identifiant votre spécialité, vous faites le choix d’orienter votre stratégie digitale en adoptant une ligne éditoriale cohérente avec votre travail, en affichant des clichés en lien avec votre univers. Il s’agit ici de définir votre différence !

Etape n°7 | Pour devenir photographe : Définissez votre cible

Une fois que vous avez identifié votre spécialité, vous pouvez maintenant définir le profil de votre cible. Vous l’aurez compris, l’objectif n’est pas de vendre n’importe quoi à n’importe qui. L’important est de vendre quelque chose d’important aux bonnes personnes.

Soyez donc pertinent et concentrez vos efforts sur les clients cibles, c’est là que repose votre business plan. Cela vous permettra d'identifier le bon ton, le bon champ lexical, une ligne éditoriale adaptée et des offres cohérentes à leurs attentes.

Comme dans toute entreprise, nous vous invitons à créer votre persona. Ainsi, vous devrez être en mesure de connaître certaines données le concernant :

  • Données démographiques : âge, situation familiale, genre, etc.
  • Données géographiques : ville/pays de résidence, secteur de l’activité professionnelle.
  • La situation professionnelle (si vous décidez de toucher une entreprise) : fonction, statut, formation, catégorie socio-professionnelle, journée type, outils utilisés, responsabilités.
  • Intérêts et sources d’informations : loisirs, sensibilité artistique (peintre, illustrateur, photographe, sculpteur préféré ?), lectures, activités sur les réseaux sociaux, etc.

Toutes ces informations vous permettront de définir le profil idéal de votre cible et ainsi de trouver les bons leviers pour le toucher.

Maintenant, on se lance !

Résumons : vous avez terminé votre formation qui fait état de cours de photographie, de la maîtrise de votre appareil photo ou de l’achat du matériel adapté à votre activité. Vous avez également sélectionné les photos qui illustreront votre portfolio et identifié votre spécialité ainsi que le profil de votre cible. Maintenant… Place au branding !

Etape n°8 | Pour être photographe professionnel : Trouvez un nom commercial

Une chose à la fois… Et avant de commencer à réfléchir à votre logo, nous vous invitons à préparer un document qui donnera lieu à la philosophie de votre entreprise, à ce que vous pouvez apporter de différent à vos clients, les avantages de travailler avec vous et comment vous définissez votre univers. N’oubliez pas qu’en devenant photographe professionnel, la marque : c’est vous ! Vous devez donc refléter ce que vous êtes (dynamique, doux, solaire, condensé, etc.).

devenir photographe - nom commercial

En choisissant un nom commercial pour votre entreprise, vous devez songer à tout ce qui va en découler :

  • Carte de visite,
  • Plaquettes commerciales, portfolio, etc.
  • Votre nom sur les réseaux sociaux,
  • Le nom de domaine de votre futur site internet,

Une raison suffisante pour être stratégique. Ce nom doit être à l’image de votre philosophie et de votre culture d’entreprise. Il doit, dans l’idéal, être retenu par vos clients, facile à lire, facile à comprendre et surtout que vous soyez content de ce nom.

Etape n°9 | Pour être photographe professionnel : Créez une identité visuelle

Pour devenir photographe, vous devrez ensuite réfléchir à votre identité visuelle (charte, logo, webdesign, etc.). On parle ici de votre image de marque, elle doit donc refléter une image de professionnel, donner envie à de potentiels clients d’en apprendre plus à votre sujet et de travailler avec vous.

Nous vous invitons à suivre un processus méthodique en commençant par identifier 3 mots/adjectifs/expressions qui reflètent votre travail et votre univers. Par exemple : sobriété - authenticité - nature / rétro - simplicité - émotion, ou encore vie - solaire - plénitude.

Vous allez ensuite associer une, ou plusieurs, couleur en fonction des mots que vous avez identifiés. Cette étape se fera peut-être très logiquement par la force de votre intuition. Toutefois, vous pouvez également vous laisser orienter par un guide simple de signification des couleurs :

  • La couleur bleu : calme, changement, confiance.
  • La couleur rouge : vie, amour, passion, glamour, danger.
  • La couleur jaune : joie, jeunesse, prudence, tromperie.
  • La couleur verte : nature, croissance, espoir, jalousie.
  • La couleur rose : féminité, douceur, romantisme, naïveté.
  • La couleur orange : créativité, échange, vitalité.
  • La couleur violette : luxe, mystère, arrogance.
  • La couleur blanche : pureté, innocence, élégance, puissance.
  • La couleur noire : éternel, élégance, douleur.

devenir photographe - définir identité visuelle

N’hésitez pas à vous inspirer des logos, de la charte et, plus globalement, de l’identité visuelle de vos concurrents sur le web. Créez un dossier dans lequel vous intégrerez les logos qui vous touchent ou qui reflètent votre sensibilité.

Etape n°10 | Pour être photographe professionnel : Lancez un site vitrine

Il est temps de passer à la création de vos supports web, à l’image de votre site internet. Pas de panique, si vous n’êtes pas un professionnel de l’informatique, de nombreux thèmes sont mis à votre disposition pour vous aider. Ainsi, vous n’aurez plus qu’à mettre à jour le ou les couleurs de votre charte graphique ainsi qu’à intégrer votre logo, les photos et une description racontant votre parcours. Ainsi, nous vous invitons à prévoir la création de pages spécifiques, telles que :

  • Une page dédiée à la partie blog : cela va vous permettre de rédiger des articles afin d’optimiser votre référencement sur le web. Maintenant que vous connaissez votre cible, vous pouvez écrire des textes qui répondent à ses attentes. L’objectif étant que, grâce à ces articles, vos potentiels clients vous trouvent sur internet.
  • Une page dédiée à votre galerie photos : cette page va montrer à votre audience les différents projets pour lesquels vous avez collaboré, les images qui reflètent votre univers, votre sensibilité.
  • Une page contact : dans cette page doivent figurer les informations qui permettent à vos futurs clients de prendre contact avec vous (numéro de téléphone, adresse e-mail, adresse physique dans le cas où vous disposez d’un bureau ou d’un studio photo).
  • Une page de présentation : cette page va raconter votre histoire, votre formation, vos études, l’école dans laquelle vous avez étudié la photographie, les projets qui ont marqué votre carrière, votre univers, comment vous percevez la photo… En quelques mots, ce qui fait votre différence dans votre métier de photographe !
  • Une page dédiée à votre e-shop : si, et seulement si, vous décidez de proposer des reproductions, des objets de décoration (...) en lien avec votre travail. C’est une bonne opportunité de compléter vos fins de mois !
  • Une page dédiée à votre actualité : vous organisez des expositions, des ateliers, des cours de photographie, vous participez à des salons ou des évènements culturels et artistiques ? C’est une bonne occasion pour faire parler de vous. N’hésitez pas à actualiser ces informations pour provoquer la rencontre avec vos futurs clients.

Etape n°11 | Pour être photographe professionnel : Marquez votre présence sur les réseaux sociaux

C’est l’un des leviers les plus importants lorsque vous vous lancez dans le métier de photographe professionnel. Aujourd’hui, 75,9% des français utilisent les réseaux sociaux. C’est plusieurs millions de raisons qui justifient votre présence sur Instagram, Linkedin, Facebook ou Pinterest. En fonction de votre cible, vous allez implanter votre marque sur les réseaux les plus adaptés pour la toucher.

devenir photographe - réseaux sociaux

Voici quelques conseils pour marquer votre présence sur les réseaux :

  • Complétez votre profil à 100% : rédigez un maximum d'informations pour plonger l’utilisateur au cœur de votre univers (bio, description profil, parcours, lien de votre site internet, etc.)
  • Choisissez vos axes de communication : cela vous permettra de savoir où aller et comment. Le mieux est de penser aux attentes de votre cible. Qu’est-ce qu’elle attend exactement, que veut-elle voir, qu'a- t-elle besoin de lire comme informations ?
  • Rédigez un planning éditorial mensuel : cela peut paraître long mais c’est une manière de garder un rythme constant dans vos prises de parole. Vous évitez aussi les oublis et faites preuve de professionnalisme en gardant le contact avec votre audience en partageant votre travail.
  • Publiez régulièrement : cela vous permettra de maintenir le lien avec votre communauté, vos prospects et clients. Publiez en moyenne 3 à 4 publications/semaine et des stories pour garder le contact avec votre audience.
  • Injecter un budget pour la publicité : cela va vous permettre de toucher des utilisateurs qui ne vous connaissent pas encore. Mettez en avant vos posts, votre page ou votre profil pour tenter d’accroître votre audience au fil du temps. La publicité est un excellent levier de visibilité et de notoriété.

Etape n°12 | Pour être photographe professionnel : Définissez votre statut juridique

Photographe freelance/indépendant, photographe auteur… Quelle est la différence ? En France, vous pouvez choisir :

  • Le statut de photographe artisan : vous prenez donc le parti d’être freelance, ou indépendant, et serez donc soumis à l'URSSAF. Vous pourrez donc choisir votre forme juridique parmi laquelle on retrouve le statut d’auto-entrepreneur, ou micro-entrepreneur, d’EURL, EIRL, etc. Nous vous invitons à prendre conseil auprès d’un comptable pour vous aider à créer votre entreprise. Ce statut s’oriente vers les photographes qui pratiquent la photo sociale, comme les photos de baptême, de naissance, de mariage, de grossesse, etc.
  • Le statut de photographe auteur : ce statut est dédié aux professionnels qui souhaitent vendre des clichés ou des cessions de droits d’images. Vous dépendez ici de l’AGESSA.

Il ne reste plus qu’à trouver des clients !

On y est… Il est temps de plonger dans le grand bain en trouvant vos premiers clients. Pour cela, nous vous conseillons de vous rapprocher des entreprises qui pourraient être intéressées par votre travail. Par exemple, si vous décidez de vous orienter vers le métier de photographe dans le suivi de chantier, nous vous invitons à contacter les groupes tels que Bouygues construction ou directement auprès des entreprises qui réalisent les chantiers de construction.

N’hésitez pas non plus à solliciter les petites marques de votre région. Elles peuvent toujours avoir des besoins en photos pour alimenter leurs réseaux sociaux, pour afficher de la PLV en boutique, pour communiquer dans les petits magazines locaux.

Ensuite, rien de tel que de faire jouer son réseau pour conclure vos premiers contrats. Demandez à votre entourage, à votre réseau de photographes professionnels, à vos enseignants, à tous vos contacts susceptibles de vous apporter de précieux conseils et des informations sur de potentiels clients.

Enfin, allez-y au culot ! Frappez à la porte des agences de publicité, des agences évènementielles ou de communication. Vous pourrez certainement intervenir pour eux dans le futur alors... faites-vous remarquer.


C’est parti, que l’aventure commence !