Tilt-Shift : donnez un effet Lego à votre timelapse !

Vous serez peut-être étonnés d’apprendre que la vidéo ci-dessous présente une vraie ville et non pas des miniatures. C’est du Tilt Shift, une technique qui donne un effet miniature ou « Lego » à des décors réels.

La dernière fois nous vous avions parlé de l’effet de scintillement qui se produit sur certains timelapses et de comment l’éviter. Aujourd’hui, nous vous faisons découvrir une nouvelle technique : le tilt-shift.

Le tilt shift, pourquoi ?

Tout d’abord une brève introduction sur la naissance du tilt-shift :

Initialement utilisée sur des appareils photo argentiques, cette technique de maquettage servait à éviter la perspective pour obtenir notamment des images de bâtiments en entier.
Désormais, cette technique est largement répandue et peut être réalisée grâce à des outils de retouche. Il est donc facile de réaliser un timelapse version tilt-shift.

Le tilt shift, comment ça marche ?

Le tilt shift est un flou appliqué à certaines zones d’une image. Il faut aussi intensifier le contraste de l’image afin d’obtenir un effet visuel maquette. Cela génère un effet d’optique donnant l’impression que l’on a filmé une scène miniaturisée.

avant après tilt-shift

 

On retrouve souvent des vidéos en tilt-shift combinés à du timelapse réalisées en plongée sur les villes du monde. Singapore, Toronto, Chicago, Melbourne… Toutes deviennent maquette le temps d’une vidéo. Parfois, ce sont des pays entiers qui se transforment en Lego comme l’Albanie. On vous laisse découvrir ce magnifique timelapse : par ici !

Cet effet peut être facilement réalisé en post-traitement à l’aide d’un logiciel d’édition vidéo comme Premiere, Final Cut, After Effect ou même avec Photoshop.

Il existe aussi des objectifs spécialement dédiés au tilt-shift, ce sont des objectifs à bascule. Ils sont surtout réservés aux professionnels (notamment les architectes) en raison de leur prix assez important.

Comment faire une vidéo en tilt-shift ?

Voici quelques conseils pour préparer la prise de vue des photos qui serviront à réaliser la vidéo timelapse en tilt-shift.
1. Les photos doivent être prise d’assez loin par rapport la cible ;
2. Il ne faut pas trop de profondeur de champ, sinon il faudra effectuer un recadrage ;
3. Si possible, les photos doivent être prises du dessus pour obtenir une vue en plongée ;
4. L’environnement doit être assez uniforme, sans contraste important.

Deux solutions sont ensuite possibles :
1. Soit vous appliquez l’effet shift sur chacune des photos de votre timelapse à l’aide d’un logiciel de retouche photo (Photoshop par exemple). Cela peut néanmoins vite devenir fastidieux.

2.Ou vous donnez un effet tilt-shift à votre film timelapse monté au préalable, à l’aide d’outils d’édition vidéo (After Effects par exemple). Petit conseil lors de l’édition de votre vidéo : améliorer les contrastes et la saturation (de façon à rendre les couleurs plus vives) renforcera l’effet “maquette”. En effet, ces dernières sont souvent faites très vives et colorées.

Pour aller plus loin…

Voici une vidéo très fournie sur le tilt-shift par Rob & Jonas’ Filmmaking Tips, en anglais malheureusement :

 

Image de couverture: LittleBigWorld