De nombreux moyens existent pour vous assister dans votre timelapse, ayant chacun ses avantages et inconvénients. Nous avons choisi de vous en présenter quelques-uns, parmi les plus utilisés. Nous nous sommes d’ailleurs servis de chacune de ses techniques pour réaliser notre timelapse de Pâques !


 

1. Magic Lantern

Magic Lantern est un add-on (une extension non officielle) gratuit pour les reflex EOS de Canon qui ajoute des fonctionnalités à votre appareil. Grâce à Magic Lantern vous avez par exemple accès à la fonction intervallomètre, si cette dernière n’est pas disponible en natif sur votre appareil photo. Vous pouvez aussi  économiser votre nombre de déclenchement physique via la fonction silent pic, qui vous évitera une usure prématuré de votre boîtier suite à un très grand nombre de déclenchements. Il est ainsi possible grâce à la fonction intervallomètre de choisir la durée entre chaque prise de vue.

L’installation de Magic Lantern sur un appareil est simple et rapide. Il suffit ensuite de se mettre en mode manuel et d’appuyer sur un bouton  (généralement la poubelle ou Q) de votre appareil photo pour activer l’interface.

Malheureusement, tous les appareils Canon EOS ne sont pas supportés. Le site web de Magic Lantern liste l’ensemble des appareils pris en compte. Dans le cas où le votre ne serait compatible, d’autres solutions s’offrent à vous.

2. L’intervallomètre

Un intervallomètre est un type de télécommande (très souvent filaire) qui permet de déclencher votre boitier à distance. Il est également possible de le paramétrer pour prendre des photos à un intervalle de temps régulier. Vous pouvez ainsi vous éloigner de votre appareil, la prise de photo étant automatisée.

Un intervallomètre  à quelques dizaines d’euros fait très bien l’affaire, mais vous pouvez également vous tourner vers un modèle plus cher, avec plus de fonctionnalités. C’est un accessoire essentiel pour qui veut se mettre aux timelapses !

 

 

3. Pulse

Pulse est une télécommande pour caméras connectée très proche du principe de l’intervallomètre. Produite par Alpine Labs, elle permet de connecter votre appareil photo à votre téléphone via le bluetooth. De nombreuses fonctionnalités sont alors possibles, dont le timelapse. En effet, Pulse permet de réaliser des timelapses en réglant divers paramètres directement sur votre smartphone : la durée de la prise de vue, l’intervalle entre chaque prise de vue. Une fois enclenché, il est possible de voir sur son téléphone quel sera le nombre final de photo prise et la progression.

Son avantage principal est qu’une fois paramétré, vous pouvez fermer l’application ou vous éloigner de votre appareil. De plus, il facilite la transition entre les photos prises de jour et de nuit.

Pulse connecté à un Canon Eos 7D

 

4. Et après ?

Une fois que vous avez préparé votre appareil photo,  il faut également s’assurer qu’il reste stable tout le long de la séquence de prise de vues. Un trépied est donc indispensable. Il faut également que la batterie de votre appareil photo puisse tenir tout le temps des déclenchements (il sera peut-être nécessaire de prévoir une batterie de secours). Nous vous conseillons de prendre vos photos au format RAW, qui est le format brut de l’appareil et permet plus de latitude dans les retouches d’image.

Lorsque toutes les photos ont été prises, il vous faudra les traiter sur un logiciel dédié.  Adobe Lightroom est idéal, beaucoup moins cher que Photoshop, ilpermet de retoucher vos photos tout en conservant le fichier d’origine, de les classer, trier et d’appliquer les mêmes retouches sur plusieurs centaines de photos en un clic. Un prochain article y sera consacré. Exportez vos photos au format Jpeg et importez-les sur notre application web, my.enlaps.io pour générer un montage rapidement et facilement !

Nous avons à ce propos réalisé une vidéo de prise en main de l’application, disponible sur YouTube.

Lien partie 2 du tuto : ici

Lien partie 3 du tuto : ici