Le développement tant attendu du numérique dans le secteur de la construction constitue un défi lié à un large choix d’offres qui ne sont pas forcément claires pour les différents décideurs.

Aujourd'hui, la volonté de l'État est d’encourager l'utilisation de la technologie numérique tout au long de la chaîne de production de la construction. Toutefois, il existe un écart manifeste entre la volonté de transformer le secteur de la construction et la mise en œuvre d'une telle transformation.

Améliorer le suivi du planning

En moyenne, on estime à environ 8% le retard enregistré sur les projets de construction.*

Pour commencer, nous avons l’outil que tout le monde (ou presque) connait : Excel. Si votre ordinateur dispose de la Suite Office, il est temps de commencer le suivi de votre chantier sur un tableau Excel, ou Numbers pour les utilisateurs Apple. Vous pourrez ainsi créer un tableau de suivi de chantier dédié à chaque projet très facilement en y ajoutant des feuilles de calcul afin d’intégrer le détail de chaque étape, mais aussi vos achats, le suivi fournisseur, des commentaires sur les tâches en cours ou à venir. En quelques mots, c’est l’outil idéal et gratuit pour commencer à numériser votre gestion de projet.

Ensuite, et dans le même esprit, vous avez Google Sheet. Disponible sur le Cloud, cette solution vous permet de partager le suivi de votre planning de chantier avec vos équipes internes, et externes s’il s’agit de vos fournisseurs, pour encourager la réussite de votre projet. Cela pourra vous paraître un peu long si vous venez de passer à la numérisation de vos outils. Toutefois, notez qu’il existe des modèles très complets, disponibles sur le web, que vous n’avez qu’à télécharger et compléter !

solutions informatiques suivi de chantier

Vous trouverez aussi des logiciels avancés qui donneront accès à des fonctionnalités supplémentaires comme la facturation, l’intégration des plans et des dessins, le CRM… Des logiciels parfois payants mais bien plus complets.

Mieux évaluer les besoins et contrôler les coûts

En moyenne, on estime à environ 9% le dépassement des coûts sur les projets de construction.*

Il est fort possible que nous ayons rencontré l'une de ces situations lors de réunions de suivi de chantier :

  • "Le prix de certains matériaux est très différent d'un chantier à l'autre, car chaque responsable de chantier s'approvisionne auprès de fournisseurs de confiance.”
  • "Mes coûts salariaux ne sont pas réels, car j'ai transféré plusieurs de mes employés sur un autre chantier ou dans une autre entreprise du groupe.”
  • "Le processus d'affectation des coûts à partir des bons de livraison et de la vérification des factures est très lent et fastidieux, de sorte que tous les coûts ne sont pas affectés dans la période où ils devraient l'être". La clôture périodique des transactions n'est pas efficace.
  • "Nous passons la première quinzaine du mois à ajuster et à répartir les coûts entre les travaux, de sorte que nous ne connaissons la marge réelle des travaux et des travaux en cours que la troisième semaine du mois suivant.

Ces cas, plus fréquents qu'on ne le pense et qui concernent le contrôle des coûts d'un projet, se produisent dans de nombreuses entreprises de construction et d'installation, très intensives en main-d'œuvre et en matériaux. Pour éviter de rencontrer ces cas, nous vous invitons à :

  • Éviter les retards dans l'attribution des coûts des matériaux et des sous-traitants : suivi des bons de livraison, contrôle des factures fournisseurs, inventaires.
  • Gérer les différences de prix d'achat de matériaux identiques ou similaires : unification des achats, voire des fournisseurs
  • Calculer, attribuer et répartir les frais de personnel : suivi détaillé et mis à jour des heures travaillées, utilisation d’un prix théorique par heure pour la main d’oeuvre
  • Effectuer des rapports de production et de certification, calcul des travaux en cours
  • Analyser les données relatives aux coûts et aux marges : prévisions, des simulations et des ajustements des coûts théoriques

Il est essentiel de baser votre gestion sur un ERP spécialisé dans le secteur (Construction, Installations, Travaux, ...) et, d'autre part, de disposer d'outils spécifiques pour la gestion particulière dont votre entreprise peut avoir besoin, en fonction de son modèle de travail.

solutions informatiques chantier

L'affectation correcte et opportune des coûts, associée à un outil d'analyse, vous permet d'avoir un contrôle exhaustif du compte de résultat des travaux et de sa contribution à tous les niveaux d'analyse dont vous avez besoin dans votre organisation. Il est essentiel de disposer d'outils de Business Intelligence (BI) qui facilitent l'analyse des données et des indicateurs clés (KPI), et qui permettent de faire des simulations et des projections à la fin du travail, de la période et de l'année.

Fluidifier la communication

Plus de 60% des chefs de projet de chantier estiment que le manque de collaboration et de communication est la première cause de retard sur un chantier.*

Pour fluidifier tous les échanges entre les acteurs d’un chantier, vous devrez vous munir d’un outil informatique avec partage collaboratif. Afin d’organiser au mieux ces échanges, le mieux serait de créer des groupes de discussions spécifiques à chaque tâche, chaque groupe d’interlocuteur, chaque étape du chantier. De nombreux outils existent pour mettre en relation les acteurs d’un même projet.

A l’image de Slack, plateforme de communication collaborative disposant d’un logiciel de gestion de projets. Disponibles en application mobile et tablette, vos échanges se feront désormais instantanément, ce qui vous permettra de gagner du temps et de gérer à temps les contraintes éventuelles.

D’autres logiciels sont présents sur le marché pour favoriser la communication et la collaboration sur les chantiers de construction. Comme les solutions Freedcamp ou GladiaSoft, proposant des fonctionnalités complètes en matière de gestion de projet pour vos chantiers.

Garantir la qualité de l’ouvrage

Plus de la moitié des chefs de projet identifient la qualité et la reprise des défauts comme deuxième cause de retard sur un chantier.*

Un bon contrôle de la qualité dans l'exécution des travaux est quelque chose qui est de plus en plus nécessaire et qui peut nous éviter plus d'un mal de tête. Les entreprises de construction, les promoteurs et les gestionnaires de projets sont les premiers intéressés à exiger un bon contrôle de la qualité dans la construction et à éviter ainsi les mauvaises surprises, qui se traduisent toujours par des dépassements de coûts.

solution informatique chantier

En d’autres termes, cela revient à :

  • Contrôler le projet,
  • Contrôler la qualité des matériaux,
  • Contrôler l'exécution,
  • Contrôler les installations.

Grâce à des outils informatiques intuitifs et accessibles, il vous est possible de répertorier vos documents, de suivre l’exécution des travaux en générant des rapports détaillés à chaque étape de construction. Les logiciels GladiaSoft et Obat proposent des solutions dédiées pour vous aider à optimiser la qualité de vos projets.

Collecter l’ensemble des données du projet

Près de 70% des chefs de projet identifient la collecte de données en temps réel comme le premier défi pour développer un ouvrage intelligent.*

Quand on parle de Big Data, on pense souvent aux technologies de l’information (TI). Toutefois, cette dimension prend forme au soutien du secteur de la construction. C’est ainsi que des solutions se développement pour accorder à tous les intervenants d’un chantier de partager simplement et en direct tous les éléments essentiels à la réalisation, à l’évolution et la livraison du projet.

Pour cela, le mieux est de choisir une solution fiable et intuitive qui vous permet de stocker toutes les données sur le Cloud. Ainsi, vous pourrez accéder facilement aux plans, aux factures, au devis ou aux contrôles effectués sur les chantiers, qu’importe votre support (mobile, tablette, ordinateur). Ceci permettra à l’ensemble des acteurs du projet d’échanger toutes les données (photos, vidéos, documentation, etc.) concernant le chantier en cours.

Infrakit, Finalcad ou encore SQI proposent des solutions qui peuvent s'adapter à votre entreprise.

Un point sur la situation actuelle

Selon une enquête menée par Finalcad auprès des professionnels de la construction, près de 60% des personnes interrogées utilisent une combinaison de rapports papier et de photographies prises sur le site pour produire des rapports d'inspection de qualité. En plus d'être une source d'erreurs potentielles, il s'agit d'une véritable perte de productivité pour les entreprises.

Cette difficulté à mettre en œuvre la transformation numérique du secteur est en partie due à un manque de compréhension des avantages des différentes solutions disponibles sur le marché. En effet, il existe des centaines de logiciels spécifiques aux différents métiers de la construction, de la maintenance et de l'exécution des chantiers.

Entre les logiciels de conception assistée par ordinateur, qui accompagnent la conception du site, les applications mobiles qui assurent le suivi de l'exécution du chantier et les plateformes en ligne qui centralisent les informations, les chef(fe)s d'entreprise et les responsables des systèmes d'information peuvent très facilement se "perdre".

J’espère que cet article vous aidera à prendre la bonne décision !

 


*Enquête menée par Finalcad, résultats diffusés en mars 2021.