Dans les articles précédents, nous avons étudié les types d’informations pouvant être extraites à partir des images d’un timelapse, tels que la distanciation sociale, le taux d’affluence d’un site touristique, ou encore le matériel de sécurité utilisé sur un site de construction. Nous sommes même allés jusqu’à la possibilité de prédire une affluence en nous basant sur des informations externes, comme la météo. Maintenant imaginons que vous avez plusieurs caméras observant le même type de scène, par exemple, des sites de construction. Le potentiel de compréhension que vous pouvez en tirer est immense : vous pourrez suivre précisément l’activité globale de votre projet, à distance, chercher l’influence d’éléments externes tels que la météo, les jours fériés, ou un déficit d'approvisionnement, et avoir un aperçu précis de l’activité annuelle pour la comparer aux années précédentes.

 

Le Time-Lapse est une excellente manière de suivre la progression d’un projet de construction, car il peut aider à la gestion de projets et faciliter les efforts de promotion. Chez Enlaps, nous nous efforçons continuellement de faciliter la gestion des projets de nos clients, et parmi nos dernières réalisations dans ce domaine figure notre outil de mesure de l'activité de construction. Cet outil donne une indication de la probabilité d'une activité de construction. Il a été utilisé pour générer des données sur l'activité des chantiers à partir de projets du monde entier, conformément au RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données).

 

Le jeu de données complet englobe plus de 20 millions d'images provenant de plus d'un millier de projets de construction situés dans 43 pays, de septembre 2017 à septembre 2021. Il a été utilisé pour entraîner un modèle d'IA spécifiquement axé sur le suivi de l'activité des chantiers de construction et sur le fait de ne pas être distrait par les activités voisines. Un exemple de carte de chaleur d'activité calculée est présenté dans l'image suivante.

 

heatmap

 

L’étude commence par la comparaison de l’activité de construction de différents pays, puis de différentes régions de France, et enfin nous examinerons l’impact de la météo sur l’activité des chantiers.

Comparaison de l’activité de construction entre pays

 

La comparaison entre pays sera basée sur des données provenant de France, Allemagne et du Royaume Uni, où nous avons les résultats les plus fiables. Nous nous concentrons sur l’année 2021 étant donné que c’est la plus complète en termes de nombre de projets par jour, n’a pas de lacunes en matière de données, et n’est que moyennement affectée par la crise du COVID-19.

 

daily construction activity

Figure 1

 

La figure1 montre l’activité moyenne quotidienne pour les 3 pays en 2021 avec les couleurs claires indiquant une grande activité, et les couleurs foncées une faible activité. Les cercles blancs représentent les jours fériés nationaux, et il est évident que les activités sont faibles pendant ceux-ci. De plus, moins d’activité est détectée pendant les journées qui sont “coincées” entre un jour férié et un week-end (par exemple, le vendredi 20 mai pour la France et l’Allemagne). Le phénomène peut être expliqué probablement par le fait que les travailleurs décident de faire le pont. Également, l’activité de construction est faible en Allemagne le 3 juin, qui est un jour férié régional, célébré seulement dans certaines régions d’Allemagne.

 

On note une claire différence d’activité entre les jours de la semaine et les week-ends pour les 3 pays, mais cette différence est un peu moins marquée pour l’Allemagne et le Royaume Uni. Cela pourrait signifier que le fait de travailler pendant les week-end est mieux accepté dans ces pays.

 

Un examen attentif révèle que de l’activité de construction est détectée le samedi dans ces 2 pays, mais que toute activité s'arrête en début d'après-midi (figure 2). Ce schéma peut être dû aux réglementations locales qui limitent les travaux de construction à certaines heures de la journée afin de réduire le niveau de bruit. Il semble que les 3 pays ont tendance à commencer les travaux à des heures différentes, mais ils sont tous d'accord pour dire que les travaux doivent se terminer tôt le vendredi.

 

construction activity by hour of day

Figure 2

 

Activité de construction en France

Par la suite, nous nous sommes penchés sur la France, qui est de loin le pays avec le plus de projets.

La figure 3 montre la moyenne journalière de l'activité de construction depuis 2019. Comme noté précédemment, les jours fériés sont bien respectés. Par ailleurs, les graphiques pour 2019 et 2021 montre que les vacances d’été et d’hiver sont des périodes de faible activité, mises en évidence par des bandes de couleur plus sombres pendant les 2 saisons.

 

La crise du COVID-19 a évidemment fait des ravages en 2020. L’activité sur les chantiers reste faible pour la plupart du confinement national en France (représenté par les triangles blancs). Le 1er mai, étant la Fête du Travail, est un jour spécial en France où les employés sont légalement tenus de bénéficier d'un congé. Cette situation est bien respectée les autres années, comme en témoignent les très faibles scores de l'activité de construction pour cette journée. En revanche, le score du même jour double en 2020. De même, les vacances d'été et d'hiver, que l'on peut distinguer par les bandes de couleurs plus foncées dans le schéma 3, sont moins visibles en 2020. On peut envisager que les restrictions imposées pendant le confinement ont augmenté la charge de travail restante, obligeant à travailler davantage les jours fériés. Cette hypothèse a été confirmée ultérieurement par certains professionnels du secteur que nous avons contactés.

 

construction activity france

Figure 3

 

Activité de construction dans les régions de France

weekly construction activity

Figure 4

 

Le schéma 4 montre une carte à bulles où chaque point représente un projet de construction. La couleur et la taille des points représentent la moyenne de l'activité de construction hebdomadaire (excluant les week-ends). Conformément aux observations ci-dessus, les semaines de faible activité semblent bien correspondre aux vacances et à la période de confinement national. Il n'y a pas de différences frappantes entre les régions en ce qui concerne l'activité des chantiers. Les variations observées semblent se situer au niveau national.

L’influence de la météo sur l’activité de construction

Enfin, nous allons estimer l’impact de la météo sur l’activité des chantiers en France. Les températures peuvent dépasser largement la zone de confort thermique en été, ce qui est susceptible d'influencer les heures de travail sur place. 

Le schéma 5 montre comment la température maximale quotidienne de l'air influence les heures de travail moyennes des projets de construction.

 

impact of air temperature on working hours

Figure 5

 

En dessous de 35°C, il se trouve que l’activité se déroule durant les heures de travail habituelles, entre 6h et 18h. Sous de telles conditions, la charge de travail à l’air d’être distribuée presque équitablement entre le matin et l’après midi. Une observation moins évidente serait qu'avec l'augmentation de la température maximale de l'air, les temps de travail ont tendance à être plus longs, mais la répartition de la charge de travail entre le matin et l'après-midi semble être préservée. Cela pourrait être dû aux changements dans la durée de la lumière du jour entre les saisons. Entre l'hiver et l'été en France, la durée du jour peut varier d'environ 8 heures à plus de 16 heures.

Quand la température maximum de l’air monte au-dessus de 35°C, le travail a tendance à finir beaucoup plus tôt que d’habitude, ce qui oblige à travailler davantage le matin. Si l'on considère que les températures de l'air atteignent leur maximum l'après-midi et que travailler sous des températures étouffantes peut entraîner des maladies et des blessures liées à la chaleur, ce changement d'horaire n'est pas une surprise. 

 

Conclusion

Dans cet article, nous avons vu que les schémas d’activité de construction peuvent varier entre les pays, et sont pour la plupart du temps déterminés par le jour de la semaine, et si ce jour est férié ou non. En France, il est évident que l’activité des chantiers à été grandement affectée par la crise du COVID-19. Presque toute activité à été suspendue pendant le confinement de mars 2020. Ceci à ensuite été compensé par une activité en hausse (comparée aux autres années) pendant l’été suivant, pour tenter de rattraper la charge de travail qui avait conséquemment augmenté.

 

Dans les mois à venir, nous continuerons à suivre l'activité des chantiers à l'échelle mondiale. Cette période devrait être intéressante à étudier, bien qu’on puisse le déplorer, car de nombreux entrepreneurs pourraient avoir des difficultés à mettre la main sur des matières premières (en raison de la forte demande mondiale et des pénuries de la chaîne d'approvisionnement), ce qui pourrait entraîner un ralentissement de l'activité de construction.

 

D'une manière plus générale, cette étude met en évidence le grand potentiel d'enseignements que l'on peut tirer de l'agrégation automatique de données extraites de nombreuses caméras. Nous faisons ici une analyse macro, rendue possible grâce à une flotte de milliers de caméras sur le terrain. C’est sans aucun doute que de nombreux faits intéressants peuvent également être extraits d'ensembles de caméras plus petits et plus spécialisés, comme ceux que possèdent les grands acteurs du secteur de la construction.